DEMISSION DE GREGORY BUSIN

Grégory BUSIN
Délégué CSP Somain-Pecquencourt
Tél 06/15/12/04/58
Somain, le 17 Novembre 2009
 
Chère(s) collègues,
Dés mon entrée dans la Police Nationale, j’ai adhéré à un syndicat sachant qu’il était nécessaire d’être représenté et défendu auprès de l’administration, déjà en 2001 je défilé dans rues de notre capitale.
Puis en 2005 et pendant plus de quatre ans tout en exerçant mon travail de Policier qui est à ce jour une de mes plus grandes fiertés, j’ai milité au sein du Syndicat Général de la Police au côté de mon ami et collègue MERIAUX Pascal responsable du district de Douai.
Quatre années à travers lesquelles convaincu par cette organisation mais surtout par mon bureau départemental, j’ai fait en sorte de vous informer, je me suis déplacé dans les différentes circonscriptions voisines avec mon véhicule sans jamais être indemnisé, j’ai rencontré à plusieurs reprises différentes hiérarchies pour exposer notre condition et discuter des problèmes de certains, je suis allé à Paris manifester, jusqu’à même distribuer des tracts d’information à la population sur la dégradation de nos conditions de travail.
En mars 2009 à l’aube d’une manifestation soit disant sans précédent, mon organisation syndicale m’a expliqué que le dialogue avec l’administration allait reprendre, que nous allions bénéficier d’une véritable revalorisation indiciaire, bénéficier d’avantages sur le transport au même titre que la gendarmerie etc….évidemment sous condition de ne plus exprimer auprès de la population notre malaise par un défilé dans la rue, j’y ai cru…..
En Juin 2009, j’ai assisté à Paris au congrès unifiant le Syndicat Général de la Police et l’unité Police. De nouveau j’ai été persuadé que cette fois nous étions en passe de devenir un interlocuteur puissant face à l’administration.
Et puis les mois ont passé, rien de plus, aucune avancée sociale jusqu’ à ce que je sache que mon bureau départemental était sacrifié au profit d’une union selon moi virtuelle, créée dans un but d’obtenir un maximum de voix aux élections sans certitude d’une structure unique par la suite et que certains avaient, allaient bénéficier d’avantages qui je sais collègues ont toujours été lé fruit de beaucoup de vos critiques.
Ne pouvant plus compter sur une structure à travers laquelle j’avais confiance, trouvant le système faussé, ne souhaitant plus être manipulé pour les intérêts de quelques uns, j’ai décidé comme bon nombre des délégués du SGP du Nord pas de Calais de rejoindre l’UNSA Police organisation qui à ce jour arbore mes valeurs syndicales.


_________

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

LE TCHAT


Agrandir le chat .